Ille-et-Vilaine

Le label Terres de Sources, accélérateur de la transition agricole et alimentaire des territoires.
Lauréat de l’édition 2020 des Trophées Bretons du Développement Durable.

Origine de l’action

Le projet a été initié par la collectivité Eau du Bassin rennais. La collectivité distribue et produit de l’eau potable pour 500 000 habitants au cœur d’une région agricole très productive sur laquelle se trouvent 3 000 exploitations agricoles.

Ses principaux objectifs

Leurs objectifs principaux de cette action sont :

  • offrir des débouchés rémunérateurs aux exploitants agricoles qui s’engagent à agir pour protéger la qualité de l’eau ;
  • permettre aux collectivités, comme Rennes Métropole et la ville de Rennes, d’acheter les produits locaux et provenant des exploitations agricoles situées en amont des captages d’eau potable.

Fonctionnement et moyens mobilisés

L’important est que les acteurs du territoire s’approprient la démarche et le label Terres de Sources pour assurer sa promotion. Ainsi, les associations, les artisans, entreprises, collectivités seront mobilisés.
Divers outils / supports de communication seront utilisés tout comme internet. 80 structures sont parties prenantes du projet. (chambre d’agriculture, associations de consommateurs et d’environnement, entreprises, collectivités, scientifiques,…

Les publics bénéficiant de l’action

Agriculteurs engagés et habitants consommateurs sont les grands gagnants de cette démarche.

Les résultats obtenus

Le label Terres de Sources a été lauréat de l’appel à projet « Territoire d’innovation » organisé par l’État et la Banque des Territoires. Elle bénéficie jusqu’en 2028 de plus de 20millions d’euros pour accélérer la transition agroécologique, informer et mobiliser les habitants consommateurs,… En 2020, le projet Terres de Sources a été lauréat du Prix Acteurs Publics de la 14ème édition des Trophées Bretons du Développement DurableC'est un système qui est stable et qui dure dans le temps sans compromettre les besoins des générations futures.
Source : Etudiants de l’Ecole des Métiers de l’Environnement - UniLassalle
.

Télécharger la fiche inspirante

Origine de l’action

Fin 2015, trois étudiants en première année de l’École des Métiers de l’Environnement (EME) de Bruz se sont interrogés : « combien dépenseraient-ils pendant 5 ans (durée d’étude pour un cycle d’ingénieur) dans leurs loyers ? »
Partant du constat que les loyers des résidentes étudiantes étaient élevés en comparaison des services proposés (tailles, chauffage, état du bâtiment, etc.), ils ont eu l’idée de partager cette somme pour construire un logement étudiant éco-responsable et durableC'est un système qui est stable et qui dure dans le temps sans compromettre les besoins des générations futures.
Source : Etudiants de l’Ecole des Métiers de l’Environnement - UniLassalle
, pensé et réalisé par des étudiants.

Ses principaux objectifs

Leur objectif principal est de démontrer qu’un logement étudiant doit, à l’avenir, être accessible financièrement tout en offrant d’excellentes performances thermiques.
À terme, leur mission sera de créer un campus écologique dans sa globalité. Ce projet démontre également aux étudiants qu’ils ont les cartes pour agir localement pour le développement durable.

Fonctionnement et moyens utilisés

Afin de pouvoir réaliser ce projet, différentes étapes ont du être définies et des partenariats trouvés : estimer le coût de la démarche à suivre, chercher les prêts bancaires, concevoir le prototype, chercher les matériaux nécessaires à la construction, faire les démarches administratives auprès des instances publiques….

Les publics bénéficiant de l’action

Les étudiants du campus de Ker-Lann seront les premiers à bénéficier de l’action.

Les résultats obtenus

En 2017, un premier prototype a été réalisé. Il comprend différents modules permettant une adaptation de sa conception aux besoins ponctuels. Éco-conçus, les modules sont également déplaçables par camion-grue et transportables sur de courtes ou longues distance pour une optimisation du foncier disponible.
Des points forts et des points faibles ont été repérés lors de la conception et lors du rendu final. Leur recensement a permis d’ajuster les prototypes suivants. De par la réalisation de ce projet, les étudiants ont approché différents corps de métiers. Par la suite, ils aimeraient ouvrir un partenariat à grande échelle. Innover dans et autour du logement est leur nouvel objectif puisque, pour eux, l’habitat est bien un espace essentiel pour tout citoyen.

Enseignements tirés et pistes d’amélioration

Les étudiants à l’origine de la démarche ambitionnent la poursuite du projet avec la création d’un campus écologique pour continuer à apprendre et acquérir de l’expérience, construire un réseau soudé et stable.

Télécharger la fiche inspirante

Origine de l’action

Depuis 2009, chaque établissement d’enseignement supérieur doit élaborer un Plan Vert. Ce plan a pour objectif le développement d’un socle de connaissances en matière de développement durableC'est un système qui est stable et qui dure dans le temps sans compromettre les besoins des générations futures.
Source : Etudiants de l’Ecole des Métiers de l’Environnement - UniLassalle
à destination des étudiants.
Dès 2011, l’École des Métiers de l’Environnement s’est donc emparée de cette prérogative en créant la Green Day (Grand Rassemblement pour les Étudiants en Environnement et pour la Nature). Cette journée de sensibilisationC’est l’action de rendre quelqu'un, un groupe sensible, réceptif à quelque chose pour lequel il ne manifestait pas d'intérêt. Source : Dictionnaire Larousse au Développement Durable (JSDD) est entièrement organisée par des étudiants de l’école.

Ses principaux objectifs

La journée de sensibilisation au Développement Durable est destinée aux élèves et au personnel. Elle a pour objectif :

  • de sensibiliser les jeunes (lycéens), professeurs et encadrants sur différentes problématiques liées à l’environnement (déchets, alimentation, énergies renouvelables, etc.)
  • de valoriser et encourager des initiatives, de prendre conscience et d’analyser les pratiques.
    Lors de cette journée, sont conviés collectivités locales, entreprises, associations, riverains, institutionnels,…La présence de ces partenaires permet aux élèves de se constituer un réseau

Fonctionnement et moyens mobilisés

Les élèves de première année Bachelor de Unilasalle Rennes – EME, sont les organisateurs de cette journée de sensibilisation. Avec l’aide des anciens élèves, ils créent et mettent en œuvre des animations, des activités et des conférences tout au long de la journée.
Pour les soutenir dans cette démarche, ils font appel à leur réseau et à des professionnels. Sensibilisation des générations sur des thématiques liées au réchauffement climatique et à la transmission de bons gestes à adopter sont le fil rouge de cette journée.

Les publics bénéficiant de l’action

Les personnes ciblées lors de cette journée sont principalement les lycéens, les enseignants et le personnel de l’école. Cependant, toute personne souhaitant y participer peut venir. La journée de sensibilisation est accessible pour tous !

Les résultats obtenus

La JSDD a lieu chaque année (au début du printemps – fin mars). Elle suscite beaucoup d’intérêt de la part des étudiants comme des enseignants. Chacun repart avec de nouvelles connaissances. Les retours du public sont très positifs !

Enseignements tirés et pistes d’amélioration

L’organisation de ces journées permet aux élèves d’acquérir de nouvelles compétences, comme le management, l’animation, la planification d’actions, etc.
Pour faciliter les échanges lors des différentes activités, il est prévu d’élargir la gamme des activités pour réduire la composition des groupes.

Télécharger la fiche inspirante

Origine de l’action

Depuis sa création, RSE et PED agit pour la diffusion de bonnes pratiques et de démarches de responsabilités sociétales et environnementales dans les pays en développement.

Les femmes des pays africains, souvent très engagées dans l’économie locale, sont l’un des publics prioritaires pour l’action de l’association. D’où l’idée de la réalisation de ce cycle de formation accessible à distance.

Ses principaux objectifs

Ces webinaires visent à :

  • Renforcer les connaissances des femmes sur le genre dans l’économie africaine et les compétences pour réussir leur projet professionnel;
  • Mettre en réseau des femmes africaines entre elles d’une part et avec des femmes européennes d’autre part ;
  • Sensibiliser tous les acteurs aux thèmes du genre et du leadership féminin dans l’économie africaine, et ce afin de faciliter leur engagement.

Fonctionnement et moyens mobilisés

Les webinaires sont des séminaires par internet, facilitant l’accès à l’information à travers le monde si l’on dispose d’une connexion internet et d’un ordinateur ou un téléphone par exemple.

La plateforme utilisée pour la diffusion est Adobe Connect. L’accès aux webinaires est gratuit et se fait par inscription.

L’information est diffusée par e-mail aux membres de la communauté RSE et PED, via les réseaux sociaux et les réseaux des partenaires du projet.

Les publics bénéficiant de l’action

A destination des femmes qui souhaitent entreprendre dans l’économie africaine.

Les résultats obtenus

A ce jour, 7 webinaires ont été organisés, dont 5 en 2017/2018, dans le cadre du cycle « ODD et Entreprises ».

Les compte-rendus, présentations et documents annexes sont disponibles sur le site de l’association.

Au-delà de la réalisation ponctuelle de ces webinaires, Les enregistrements des webinaires du cycle sont disponibles sur leur chaîne Youtube. Les vidéos de ce cycle de webinaire ont depuis été vue par plus d’une centaine de personnes.

Enseignements tirés et pistes d’amélioration

Développer des informations accessibles en Afrique en réfléchissant notamment à la problématique de l’accès au numérique. Travailler sur l’accès  à l’éducation, en ligne et dans le cadre de formation présentielle, en développant des partenariats en Afrique.

Télécharger l’expérience inspirante

La Méth'ODD

Méth’ODD est une initiative de la DREAL Bretagne qui vise à faciliter l’appropriation et l’intégration des ODD dans les projets de territoire, notamment dans la continuité des agendas 21 mis en place ces dernières années.

Découvrir la Méth'ODD

Nous voulons...

  • Terres de Sources

    Le label Terres de Sources, accélérateur de la transition agricole et alimentaire des territoires. Lauréat de l'édition 2020 des Trophées Bretons du Développement Durable.

    Un projet porté par le collectif eau du bassin rennais, Ille-et-Vilaine (35), Bretagne

  • Les cuisiniers solidaires

    Lauréat de la 14ème édition des Trophées Bretons du Développement Durable. Projet œuvrant notamment pour la sensibilisation au gaspillage alimentaire.

    Un projet porté par l'association Les cuisiniers solidaires, Morbihan (56), Bretagne

  • Ti jouet - Rejouons solidaire

    Ti jouet.Lauréat de la 14eme édition des Trophées Bretons du Développement Durable !

    Un projet porté par l'association Don Bosco, La Roche Maurice, Finistère (29)

  • IMT Atlantique - Unité d'Enseignement "DD et RSO"

    Fort du constat que les ingénieurs d'aujourd'hui, en sus des contraintes techniques, économiques et organisationnelles,doivent prendre en compte les contraintes environnementales et sociale, l'IMT Atlantique a créée une unité d'enseignement "Développement Durable et Responsabilité Sociétale".

    Un projet porté par IMT Atlantique, France

  • HELICITY

    Fin 2015, un groupe d'étudiants de Rennes a investi et conçu un habitat écologique pour les étudiants.

    Un projet porté par la société Hélicity Habitat d'avenir, Rennes (35), Bretagne