Biocycle

Origine de l’action De nos jours, le gaspillage alimentaire représente 10 millions de tonnes par an. En parallèle, le nombre de personnes en précarité alimentaire augmentent chaque année. En 2019, c’est près d‘un français sur cinq qui est en situation de précarité alimentaire. La lutte contre le gaspillage alimentaire devient ainsi un enjeu majeur. Comme […]

Biocycle

Origine de l’action

De nos jours, le gaspillage alimentaire représente 10 millions de tonnes par an. En parallèle, le nombre de personnes en précarité alimentaire augmentent chaque année.
En 2019, c’est près d‘un français sur cinq qui est en situation de précarité alimentaire.
La lutte contre le gaspillage alimentaire devient ainsi un enjeu majeur. Comme Biocycle et beaucoup d’autres organismes, des associations se mettent au défi d’agir pour lutter contre cette cause.

Ses principaux objectifs

L’objectif principal de l’association Biocycle est de faire le lien entre ce qu’ils appellent le « trop » , c’est-à-dire le gaspillage alimentaire et le « trop peu », correspondant à la précarité, qui coexistent sur le territoire parisien.
Le but de l’action est donc de collecter les invendus dans les marchés, supermarchés, traiteurs, etc. afin de les livrer, en vélo triporteur, à des associations caritatives.

Fonctionnement et moyens mobilisés

Le fonctionnement est simple, à l’aide de leur force et de leur vélo, des personnes en insertion sont chargées de collecter les invendus des professionnels de l’alimentation, puis de les livrer aux associations caritatives.

Les publics bénéficiant de l’action

Tous les aliments collectés sont donnés à des associations caritatives, qui à leur tour, redistribuent ces ressources aux personnes les plus démunies.

Les résultats obtenus

Aujourd’hui, l’association collecte jusqu’à une demi tonne d’invendus alimentaires par semaine permettant ainsi d’aider jusqu’à 300 personnes.
De plus, Biocycle a sensibilisé plus de 25 000 personnes au gaspillage alimentaire dont 3000 enfants depuis 2016.
L’association est le premier relais du don alimentaire en Vélo Triporteur.

Enseignements tirés et piste de développement

La suite logique de l’association a pour perspective de multiplier ses points de collectes et de redistributions sur Paris. Elle souhaiterait également agrandir son réseau de partenariats de sensibilisationC’est l’action de rendre quelqu’un, un groupe sensible, réceptif à quelque chose pour lequel il ne manifestait pas d’intérêt.Source : Dictionnaire Larousse avec des écoles, avec la création de nouveaux emplois en insertion.

La Méth'ODD

Méth’ODD est une initiative de la DREAL Bretagne qui vise à faciliter l’appropriation et l’intégration des ODD dans les projets de territoire, notamment dans la continuité des agendas 21 mis en place ces dernières années.

Découvrir la Méth'ODD

Nous voulons...